Imaginary World Book

Wariwulfs, tome 1 : Sang à crocs de Kalypso Caldin

 

Résumé

Un enlèvement. Une morsure. La vie d’Elana, barmaid de Los Angeles, bascule en une soirée. Lorsqu’elle se réveille, elle se sent… différente. Assoiffée de sang. Et elle découvre une monde qu’elle était loin de soupçonner jusqu’alors. Recueillie par une meute de loups -des Wariwulfs apprend-elle-, elle doit accepter la terrible vérité : elle est désormais un vampire. Mais apprivoiser sa nouvelle nature n’est pas simple alors qu’elle doit désormais supporter le troublant alpha de la meute. Réussira-t-elle à vaincre les démons qui la hantent depuis la nuit du drame ?

 

Avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Stéphanie et les éditions La Condamine pour ce service-presse.

Je dois avouer que j’ai découvert que ce roman avait été publié sur Wattpad en faisant des recherches sur le net (curiosité quand tu nous tient…) après avoir fini ma lecture. Je n’ai donc subit aucune « influence » pour mon avis.
Je ressors de cette lecture assez mitigée. En effet, l’histoire en elle-même est assez originale avec les wariwulfs, mais j’ai eu l’impression qu’il manquait une certaine fluidité dans le récit. Alors oui, j’ai tout de suite accroché, j’ai fini ma lecture assez rapidement. Oui, j’ai aimé les personnages. Oui, j’ai aimé l’intrigue, mais (eh oui, au vu de mon ressenti mitigé, il y a un mais…) certains détails peu développés, trop survolés ou encore quelques petites incohérences sans réelles conséquences ont gênés ma lecture.

Les personnages, tous plus haut en couleur les uns que les autres, sont assez charismatiques, chacun à leur façon. Tout d’abord, Elana, du point de vue de laquelle nous est conté l’histoire. C’est une jeune fille de 25 ans, barmaid la nuit et qui aime aider les âmes en détresse qui peuplent le bar où elle travaille. Un soir, elle subit une attaque qui va laisser des traces. Elle subit un traumatisme qui va la poursuivre durant toute l’intrigue. De fait, elle refuse sa nouvelle condition et reste la plus humaine possible.
La poisse lui colle tellement à la peau qu’après son réveil vampirique, elle tombe directement dans les pattes d’une meute de wariwulfs (humain ayant subit la morsure d’un loup-garou) qui vouent une haine féroces aux vampires et tout particulièrement au créateur d’Elana. En effet, l’alpha de la meute, Aaron, a un « passé » avec lui. Malgré tout, Elana va accepté un pacte avec lui pour éviter une mort certaine. Aaron est un être qui a énormément de mal avec ses sentiments, ainsi, le jeu du chat et de la souris va commencer car trop de choses les séparent bien qu’on sache très vite comment tout cela va se finira.
L’humour est très présent grâce aux joutes verbales entre les différents protagonistes et notamment Scar, second de la meute, amoureux des armes et un ventre sur patte qui se retrouve propulsé nounou d’Elana. J’ai trouvé ce personnage rafraichissant, amusant mais qui semble caché quelques petites failles comme par exemple la fille d’Aaron…

En ce qui concerne l’intrigue, eh bien, je l’ai trouvé légère. Ce que j’entends par là, c’est que l’on sait, et ce dès le départ, comment vont se dérouler les évènements (bien que les circonstances de la transformation d’Elana soient vraiment « brutales »). Quant à la fin, je l’ai trouvé trop rapide à mon goût, elle aurait mérité d’être plus construite et approfondie.

L’écriture de l’auteur reste tout de même fluide et aide à compenser les petits bémols signalés plus avant.

En conclusion, une lecture mitigée, mais qui reste originale.

 

Note

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :