Cry for help de Liam Fost

 

Résumé

Nouvelle ville, nouvelle école, nouveaux amis, Alice n’a jamais eu peur du changement. Avec son caractère bien trempé, cette adolescente n’a pas sa langue dans sa poche. Mais lorsqu’elle apprend que dans son nouveau lycée, une étudiante disparue deux ans plus tôt lui ressemblait trait pour trait, Alice n’est plus si sûre d’elle. Elle devra faire face aux interrogations et aux regards des autres. Aidée par son nouvel ami, Alex, elle décide de découvrir le mysterieux lien qu’elle partage avec la jeune disparue. Mais cette enquête pourrait bien la mener tout droit dans la gueule du loup. Elle aura beau appeler à l’aide, sera-t-elle entendue ?

 

Avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Stéphanie des éditions La condamine/Fyctia pour ce service-presse.

Alice est une jeune fille de 16 ans qui emménage à Laneford où elle va faire sa rentrée dans un nouveau lycée. Habituée au changement (ce n’est que le 5ème déménagement en 3 ans), elle n’appréhende pas plus que ça d’être scrutée comme étant la nouvelle arrivée, surtout dans une petite ville où tout le monde connait tout le monde et d’autant plus qu’elle a des cheveux bleu. Mais quel n’est pas son étonnement lorsque les regards qu’on lui porte sont craintifs. En effet, elle va vite savoir par Alex, un élève un peu à part qui deviendra rapidement son ami, qu’elle ressemble étrangement à Doria, une ancienne élève disparue 2 ans auparavant.

Alice, curieuse et intelligente, va très vite vouloir découvrir la vérité. Surtout que l’on apprend plus tard dans le livre que son père, ancien flic et détective privé, est chargé par la mère de la disparue d’enquêter pour découvrir la vérité.

Le résumé de ce roman m’a attiré. Une intrigue sur fond de lycée, ça faisait longtemps que je n’en avais pas lu. Eh bien, grand bien m’en a pris. J’ai littéralement dévoré ce roman. J’ai trouvé Alice forte, intelligente au caractère bien trempé, mais qui parfois fut un peu tête à claque, ce qui ne gâche rien à l’histoire. Bien au contraire, cela rajoute du piment à l’intrigue, tout comme les joutes verbales entre elle et Alex, un garçon qui cultive sa différence et en fait un allié de choix pour Alice.

Au fil des pages, on comprend que l’apparence est souvent trompeuse et qu’il ne faut pas se lier aux premières impressions. Tout est trop lisse et trop beau dans cette ville pour que ce soit vrai. Heureusement pour Alice, elle entretient avec son père une relation assez fusionnelle qui va encore évoluer au fur et à mesure, surtout avec certains détails qui sont révélé s en temps et en heure.

Rien dans l’intrigue ne va ou trop vite ou au contraire trop lentement. L’auteur a su doser tous les éléments de l’intrigue en ne distillant les détails et les réponses qu’au moment voulu. Un bon petit thriller qu’il fait bon lire.

Seul petit bémol que je tiens tout de même à donner, j’ai trouvé l’écriture trop « jeunesse ». Je sais qu’il s’agit d’un Young Adult, mais, personnellement, certaines expressions ou certains dialogues m’ont paru plus jeune que pour des ados de 16 ans. Je tiens à préciser que ce n’est que mon ressenti et que cela ne m’a pas vraiment gêné dans ma lecture.

 

Note

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :