Imaginary World Book

Jamais plus de Colleen Hoover

 

Résumé

Ce sont ceux que nous aimons qui peuvent nous faire le plus de mal.
Lily Blossom Bloom n’a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu’elle trouve soumise, mais elle a su s’en sortir dans la vie et est à l’aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Lyle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu’elle l’est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n’est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu’elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ?
Le chemin d’une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence.
Est-ce que l’amour peut tout excuser ?

 

Avis

Je viens de tourner la dernière page, je me pose devant ma feuille. Comment coucher des mots après avoir lu un tel livre ? Les mots se bousculent : bouleversant, instructif, époustouflant, plein de finesse, de justesse…

Les sentiments que j’éprouve ont du mal à s’affirmer clairement, j’ai du mal à savoir comment les apprivoiser afin de me permettre de les retranscrire. Je dois bien avouer que c’est la première fois que j’éprouve ça à la lecture d’un livre. Je suis passée d’une fascination pour une histoire d’amour simple, magnifique à un chagrin immense face aux évènements, aux personnages, à leur passé, à leur évolution pour finir le sourire aux lèvres car la fin est tout simplement une évidence, et pour Lily, l’héroïne, et pour moi.

Colleen Hoover arrive à nous mener à éprouver, ressentir tout ce que vivent ses personnages avec une telle fragilité et une telle force à la fois qu’elle force mon admiration, car aborder un tel sujet ne doit pas être facile, mais elle a su le faire sans tomber dans le mélo.
J’avoue que je me suis retrouvée dans les personnes « extérieures » qui comme elle l’écrit ne peuvent comprendre. Son livre m’a ouvert les yeux sur certaines choses que je ne verrai dorénavant plus de la même façon. Merci pour ça.

Je ne peux malheureusement pas en dire plus que ce soit sur les personnages, l’histoire ou quoi que ce soit d’autre. Il faut lire ce livre pour comprendre.

Ce ne peut être un coup de cœur, c’est plus que ça… une évidence…

 

Note

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :